cherche tros cool, p


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

candidature mj

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 candidature mj le Lun 28 Juin - 10:04

Bonjour à tous !

Présentation IRL

Âge : 16ans
Ce que j'aime : , les siences, , le lexique, les casses-têtes,les forums, les quizz , les mmorpg
Ce que je n'aime pas : Les maths, le blanc, l'école.
Mon prénom : Bilal .
Mon nom : .......
IG

Ce que j'aime :
Les forums, la modération, les events, les iop, les alignements, DOFUS, les serveurs privés, les Kamas, les équipements bon jet, les Dofus, les émoticônes de la 2.0, les émoticônes du forum officiel DOFUS, les emulateurs, les commandes kick et ban .
Ce que je n'aime pas : les inscriptions fermés, les bots à flood, les bugs, le bannissement, le flood, le spam, les bworks .

Mon expérience sur DOFUS
Les modérateurs, MJs & Animateurs pour moi :
Les modérateur comme l'indique leurs nom, modèrent le jeu, c'est à dire qu'ils éliminent les Bworks, les floodeurs, les arnaqueurs, les hackeurs, aident les joueurs en detresse, quant aux MJs, ce sont des rôlistes prêt à organiser des events, organiser des concours de RP et un peu de modération. Et maintenant Animateur, c'est presque le même principe que MJ mais ça ne modère pas, et ça a une grande relation avec le RP, la totalité des events , l'actualité, les fêtes (Noêl, Haloween ..), un vrai event prend même un MOIS de préparation, donc on peut dire une semaine en serveur privé, puisque les conditions ne sont pas les mêmes, personellement j'aime bien etre MJ, tu exprimes tout ce que tu as dans ton coeur et tu le montre à des milliers de publiques, qui eux, apprécient ces événements et vivent des moments indédits ! C'est ça etre MJ ! S'exprimer et faire vivre au publique des moments indédits !

Expérience personnelle en jeu
J'ai joué 2 ans et des poussières, sur le serveur danathore, j'ai un yop lvl 136 et sur Otomai un sacri 122 Cra 104 et sadi 110. Je connais plusieurs informations autour du monde de dofus .

Expérience modération forum :
J'ai beaucoup appris sur la modération forum, et appris le comportement des modérateurs de ce forum, pour chaque fraude d'une règle une sanction y est appropriée . J'aime les forums autant que jouer IG, je m'y amuse beaucoup, avant de faire quoi que ce soit sur mon PC, je consulte mes forums pour voir les nouveautés.

Mes motivations
Je suis ouvert à tout le monde, je suis toujours curieux de savoir la pensé des autres, certaines personnes ouvrent des sujets de discussion intéressante, et qui méritent l'intérêt; les idées d'events sont en développement, j'utilise un français assez correct pour que mes lecteurs puissent me comprendre et donc offrir une clarté à mes paroles, et une expression assez expressive pour donner la vie à mon personnage (partie RP) et à mes paroles (en forum et IG).
Je comprends très vite, quand quelqun me pose une question auquelle ma réponse peut n'être correcte, j'essaye de me renseigner auprès de certains forums intéressants.
Je connais beaucoup de commande grâce à mes anciens roles de MJ sur d'autre serveurs privés

Quel jeu je joue ?
J'ai jamais autant aimé jouer sur DOFUS.


Pëtit RP



Introduction.


Chapitre1:La rencontre

Il pleuvait ce jour-là, un jour sombre en Amakna.

Un jeune iop vêtu d’une cape Sombre s’était réfugié sous un orme. Il avait le regard profondément sombre, les cheveux noirs, il semblait essoufflé, il fuyait quelque chose…ou plutôt quelqu’un…
Quand la pluie s’arrêta et que les gouttes d’eau s’écoulaient des arbres, il se leva, ses bottes étaient couvertes de boue, sa respiration était lente et calme. Il se mit en marche vers le village et balaya le paysage d’un regard craintif. Il marchait d’un pas ferme et rapide, les rayons du soleil illuminaient sa chevelure humide. Un arc en ciel se dessinait au loin et les animaux sortaient de leurs refuges.

Non loin de là:
Huit anges mangeaient un bouftou grillé, l’un d’entre-eux engagea la conversation:
-D’après vous, où est-il allé? Demanda t-il
-Il doit se diriger vers le village, nous commencerons par la taverne. Répondit son camarade
-Bon, c'est bien de s’empiffrer mais il faut à tout prix l’attraper aujourd'hui, tout ces mois de recherche pour retomber à zero, ce serait bête…
Le disciple iop avait repris son chemin, il arrivait enfin au village… Là, il prit un peu d’eau fraiche entre ses mains et s’essuya le visage. Il prit une grande inspiration et se dirigea vers la taverne. Arrivé devant le serveur, il se frotta le cou et lui souffla:
-De…l’eau…
-Tout de suite, mon p’tit. Le serveur prit un seau et le remplit d’eau
-Merci. Le iop prit le seau et but tout sans perdre une seule goutte
-Ben dis donc, mon vieux, t’avais soif toi!
-Oui, une bière s’il vous plait.
-V’la, ça f’ra 2 kamas
Le iop prit quelques pièces et les jeta sur le comptoir
-Gardez la monnaie. Il partit s’assoir à l’une des tables. Le serveur avait la cinquantaine, un ventre à bière, les pommettes roses, le sourire toujours aux lèvres et la barbe fleurissante.
-Ça fait longtemps que je n’vous avais pô vu, z’étiez en voyage? Demanda le serveur.
-Disons que je prenais des vacances forcées.
-Ah… j’vois, c’est pas facile ces temps-ci, hein?
-Pas vraiment, non…
-J’espère que vous allez rev’nir comme avant?
-Hélas non, je risque d’être de moins en moins présent.
Le Tavernier faisait la vaisselle quand, soudain, huit anges ouvrirent la porte brusquement.
-Te voila piegé comme un rat. Ricana l’un d’eux
-Nobles chevaliers, vous êtes dans une taverne ici, non? Demanda le serveur
-Euh…ouais
-Donc aucune violence verbale ou physique ne sera tolérée. Si vous ne buvez pas, alors attendez-le dehors!
-Toi tu perd rien pour attendre, grommela-t-il en fixant son adversaire.
Lorsque les anges furent sortis , le serveur indiqua la porte de derrière.
-Merci, je vous revaudrai ça. Dit le fugitif
-Allez mon p’tit, gambade bien gnihihi.
Il commença à courir, il fonçait tête baissée, sans même regarder où il se dirigeait, il n’avait qu’une idée , fuir, fuir le plus loin possible.

Soudain il se heurta à un arbre et entendit une femme éclater de rire.
-Tu t’es pas raté, toi! Pouffa-t-elle
Le jeunot un peu sonné se frottait le crane.
-Aïe, j’ai…ça fait mal!
-Tu as failli abimer mon beau bois, crétin.
-Ah… je n’ai pas fais exprès, excusez-moi, mais je fuyais, je ne faisais pas attention où j’allais…
C’était une jeune disciple iop, sombrement belle, occupée à couper du bois.
Woaw, ça c’est de la gonzesse! pensa-t-il
-Bon ce n’est pas tout ça mais j’ai encore du boulot. Elle coupa l’arbre et repartit.
-Ah! Au revoir, à bientôt, peut-être…
Il partit loin du village trouver un endroit pour dormir.

Le ciel ténébreux, laissait apparaitre un violet, qui se mélangea vite à de l’orange. Les pious chantaient à tue-tête, on pouvait entendre le bois des abraknydes grincer, les mulous hurler, les roses, les pissenlits et les tournesols chantaient une chanson joyeuse en une vieille langue fleurale. Bref, l’aube se levait.

Un tofu se promenait dans les champs jusqu’à ce qu’il rencontre notre vieil ami et d’un coup de patte, le réveilla. Malheureusement pour la bête, elle n’allait plus émettre un seul son… Notre petit aventurier avait faim et bien mauvaise mine, il devait donc aller voler quelques choses chez les marchands.

Arrivé à la place marchande, les magasins s’ouvraient un à un tandis que les vendeurs déballaient leurs marchandises. Il gambadait dans la grande place jusqu’à ce qu’il se trouve devant une boucherie, il vit la disciple iop de l‘autre jour qui semblait bien calme… Il l’appela et lui fit signe mais elle l’ignora, alors il entra dans la boucherie pour discuter un peu, mais au moment où il allait lui parler elle prit quelques viandes et partit en courant, notre iop s’empara d’une cuisse de bouftou, d’un kolerat grillé et s’enfuit également. Le pauvre boucher appela à l’aide ,mais personne ne répondit à ses plaintes. Ils fuyaient, il avait difficile à la suivre car elle avait pris une grande avance. Le boucher courrait dans tous les sens pleurnichant sur le peu de viande qu’il avait perdu jusqu’à ce qu’il se trouva devant une auberge où séjournaient les anges:
-Des malheureux démons, m’ont volé mon bien, je voudrais avoir satisfaction de leur mort! Dit-il tout apeuré.
Ceux-ci partirent en courant sans dire mots.

Plus loin:
Le petit voleur l’avait rattrapée. Ils se trouvaient au port qui comme à son habitude était désert. Ils se réfugièrent chez un vieux roublard, il vivait près de la prison par laquelle beaucoup de démons passaient ou sortaient de Patatos Castle. La fille frappa à la porte. Après un court instant, un vieux sram se dressa sur le seuil de la porte, on ne voyait pas son visage car il était caché par une longue capuche, il y avait présence de coupure sur les os de sa main, sans doute à cause de l’éplucheur de patates, il portait des bottes trouées et une somptueuse cape sombre qui recouvrait tout le long de son corps:
-Oui?! Que me voulez-vous? Dit-il d’une voix rauque.
-Dans un premier temps, discuter avec vous ensuite nous verrons. Répondit-elle.
Le sram se courba et designait le hall d’entrée de sa main
-Après vous… , dit-il.
C’était une petite maison avec vue sur la mer, elle n’était pas si sombre, ni très belle…
Il les invita à s’assoir.
-Que voulez-vous?
-Je voudrais m’en aller loin, fuir les anges qui me poursuivent depuis des mois, malheureusement je n’ai ni argent ni objet de grande valeur. Répondit le jeune iop
-Pour ma part j’aimerais rejoindre l’île de mon enfance,je ne me sens pas à ma place ici.
Le sram les regarda et répondit à son tour.
-Vous voyagez ensemble?
-Euh…bah c’est que…
La jeune iopette regarda le jeune iop.
-Oui, dit-elle.
-Ah… euh oui. Dit le jeune iop hésitant.
-Tu verras c’est un endroit très calme où il fait bon vivre.
-C’est exactement l’endroit que je recherchais pour me réfugier.
-Bien, fit le sram, vous ferez donc le voyage à deux.
-Merci, répondirent-ils en coeur.
-Je vais chercher de l’argent, ainsi je n’aurai plus de dette envers ton père.
Le sram se leva, monta a l’étage et revînt avec une bourse.
-Voici l’argent, un navire part dans 1'heure.
La iopette prit l’argent, ils remercièrent le sram et sortirent de sa demeure.
-Nous ne nous sommes pas encore présenté. Dit la iopette.
-Effectivement, je me prénomme Thorn. Dit le iop timide
-Je me nomme Thyrale. Répliqua le jeune iopette.

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum